Église Saint-Vivien

Rouen, Seine-Maritime | Grand orgue | en tribune, au-dessus de l'entrée principale

Card image cap

Composition

4 plans sonores (glisser vers la droite)

Grand-Orgue

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Bourdon 16
  • Principal 8
  • Flûte harmonique 8
  • Salicional 8
  • Bourdon 8
  • Prestant 4
  • Doublette 2
  • Trompette 8
  • Clairon 4

Positif

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Bourdon 8
  • Eoline 8
  • Flûte 4
  • Quinte 2 2/3
  • Mixture 2 + 1 3/5
  • Clarinette 8

Récit expressif

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Basse acoustique 16
  • Cor de nuit 8
  • Flûte traversière 8
  • Gambe 8
  • Voix céleste 8
  • Flûte octaviante 4
  • Octavin 2
  • Plein-jeu III
  • Trompette 8
  • Hautbois 8

Pédale

Etendue : C1-F3 (30 notes)

  • Flûte 16
  • Soubasse 16
  • Bourdon 8
  • Flûte 4
  • Bombarde 16
  • Trompette 8

Accessoires

Accouplement Pos./G.O., Accouplement Réc./G.O., Accouplement Réc./Pos., Anches G.O., Anches Péd., Octaves aiguës G.O., Tirasse G.O., Tirasse Pos., Tirasse Réc., Trémolo Réc.

Frise chronologique


Description

Le buffet, qui abrite aujourd’hui un instrument du facteur Georges Krischer (1898), renferme des boiseries de 1515 (bas-reliefs du soubassement): c’est en effet en ce début du XVIesiècle que Pedro de Estrada édifie le premier instrument de l’église. La dernière restauration a été effectuée par la maison Jacquot Lavergne.

Buffet

Le grand corps reconstruit en 1708-1712 sur un soubassement remontant à 1515 comprend trois tourelles (deux de 16 pieds et une de 8 pieds) et quatre plates-faces groupées deux par deux. La polychromie ancienne est encore présente sous l’épaisse couche de peinture: des sondages ont mis en évidence quelques couleurs classiques: rouge, blanc, bleu, or.

Le buffet de Positif (XVIIe siècle) provient de l'église Saint-Pierre l'Honoré, où il avait été acquis d'occasion par Charles Lefebvre. Il est vide de sa tuyauterie depuis 1898. Deux des anges musiciens ont malheureusement été dérobés dans les années 1990.

Console

En fenêtre, de 1898, à trois claviers de 56 notes (Grand Orgue, Positif et Récit) et pédalier de 30 marches. Combinaisons par cuillers au pied. Pédale d’expression à bascule.

Partie instrumentale

Sommiers

A registres, tous de 1898. Les double registres d'appels d'anches ont été déposés dans les années 1990.

- 1 sommier chromatique pour le Récit, placé au sommet de l'instrument;

- 1 sommier chromatique pour le Positif, placé perpendiculairement entre les deux sommiers du Grand-Orgue;

- 2 sommiers diatoniques pour le Grand-Orgue, 2 autres ^lacés latéralement pour la Pédale.

Transmission

Mécanique. Machine Barker au Grand-Orgue

Tirage des jeux

Mécanique.

Tempérament

égal

Soufflerie

La soufflerie primaire est placée derrière l'instrument, dans une construction néo-Renaissance construite exprès vers 1896 pour servir en même temps de porche d'entrée à l'édifice.

Une pompe ancienne à pied ou un ventilateur électrique alimentent une soufflerie primaire constituée de deux grands réservoirs à un pli. Chaque sommier est alimenté par un réservoir secondaire.

Tuyauterie

La tuyauterie de 1898 est conservée dans tous ses paramètres; elle a été harmonisée avec soin par Ernest Bouillou.

Deux jeux ont disparu: Unda Maris (remplacée en 1930 par une Mixture II) et Voix humaine (remplacée en 1957 par un Plein-Jeu III).

Images

Fichiers

Sources


Code de l'orgue : FR-76540-ROUEN-STVIVI1-T

Card image cap
Facteurs
Emplacement
En tribune, au-dessus de l'entrée principale
Etat de l'instrument
Bon : jouable, défauts mineurs

Composition
31, III/P
Transmission des notes
Mécanique
Tirage des jeux
Mécanique

Propriétaire
Commune
Inscription ou classement
PM76003214
PM76001575
PM76001500
Localiser l'édifice
Ouvrir la carte OpenStreetMap
Mise à jour 5 fois par 3 contributeurs (détails) Actualisé le 06/10/2022 par François Ménissier