Église Saint-Étienne

Tours, Indre-et-Loire | Grand orgue. | en tribune, au revers de la façade ouest.

Card image cap

Composition

3 plans sonores (glisser vers la droite)

Grand-Orgue

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Bourdon 16
  • Montre 8
  • Flûte 8
  • Salicional 8
  • Gros nazard 6'
  • Prestant 4
  • Doublette 2
  • Plein-jeu II-V

Récit expressif

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Flûte harmonique 8
  • Cor de nuit 8
  • Gambe 8
  • Voix céleste 8
  • Flûte octaviante 4
  • Carillon I-III
  • Basson 16
  • Trompette 8
  • Clairon 4
  • Basson-hautbois 8

Pédale

Etendue : C1-F3 (30 notes)

  • Soubasse 16
  • Basse 8
  • Dolce 8

Accessoires

Accouplement 4 Réc./G.O., Accouplement Réc./G.O., Anches Réc., Expression Réc. par bascule, Orage, Tirasse G.O., Tirasse Réc., Trémolo G.O., Trémolo Réc.

Frise chronologique


Description

Instrument construit en 1888 par Louis Debierre, de Nantes. Son esthétique sonore est modifié en 1974 par les frères Mack. La restauration de 2009, conduite par Yves Fossaert, a permis de retrouver l'aspect originel de l'instrument. Aujourd'hui, cet orgue sert aux activités de la paroisse Saint Etienne / Sainte Jeanne d'Arc, ainsi que lors de concerts organisés tout au long de l'année. 

Buffet

La partie instrumentale est logée au premier étage de la tour porche. En fait de buffet, il ne s'agit simplement que d'une façade étroitement circonscrite dans la baie en plein cintre qui relie la tour à la nef. La partie inférieure de cette façade se compose d'un soubassement panneauté plein percé d'une porte pour accéder à la console. La partie supérieure est composée par trois plates-faces en plein-cintre : une plate face centrale composée de 9 tuyaux, encadrée par deux plates faces plus petites comprenant chacune 7 tuyaux. Le couronnement de la façade est traité à la manière d'une claustra avec de fins entrelacs. Des rehauts d'or souligne le style néo-bysantin de cette façade et donnent de l'ampleur à la composition. Seule la console est en surplomb de la nef. Cette dernière est posée sur une tribune trapézoïdale fermée par un garde corps.     

Console

Console indépendante et retournée de Debierre. L'organiste est tourné vers le chœur. Le meuble peut se fermer par un couvercle comprenant un pupitre rabattable. Deux claviers manuels de 56 notes, en chêne avec frontons à angle droit. Les naturelles sont plaquées d'ivoire, les feintes sont en ébène. Octave 165 mm. Au dessus du second clavier, au centre, une plaque en acajou verni avec incrustations porte la mention Louis Debierre, Nantes.

Tirants de registres disposés horizontalement sur deux rangées au dessus des claviers manuels. Tirants en bois ronds, pommeaux en bois dur avec porcelaines indiquant le nom du registre. A l'extrême droite de la rangée inférieure, un tirant marqué Souffleur actionne une clochette afin d'avertir les souffleurs d'entrer en action. A l'extrême gauche de la rangée inférieure ainsi qu'à la gauche du tirant noté souffleur, deux registres tournants portant l'inscription clavier servent à régler l'enfoncement des claviers manuels.

Pédalier droit à l'allemande de 30 notes, en chêne. Feintes plaquées en bois exotique. Au dessus du pédalier, 8 cuillers de combinaisons. Pédale d'expression Récit à l'aplomb des Fa et Sol 2. Deux reposes-pieds en fer.      

Partie instrumentale

Sommiers

L'instrument comporte deux sommiers réalisés en chêne. Facture traditionnelle de Louis Debierre. Sommiers à gravures et registres coulissants. Les chapes sont vissées. Les plans sonores sont sur le même niveau, sur deux charpentes distinctes. Le Grand Orgue est immédiatement derrière la façade. Le Récit est placé au fond, séparée du Grand Orgue par une passerelle d'accord. 

Transmission

Mécanique. Toucher très fatiguant lorsque les claviers manuels sont accouplés.

Tirage des jeux

Mécanique.

Tempérament

Tempérament égal.

Diapason

440 Hz.

Soufflerie

Située dans le soubassement. Un Réservoir primaire à plis parallèles, un pli rentrant, un pli sortant (2,35m x 1,25m) et trois réservoirs complémentaires à plis parallèles, un pli rentrant avec ressorts (1,26m x 1,71m). Pression assurée par des plaques de fonte. Ventilateur changé en 2009. Boite régulatrice, porte-vent en bois et postages en plomb. Le système de pompes à pieds est encore en place. 

Tuyauterie

Le matériel de Debierre (1887-1888) est encore en grande partie en place. La dernière restauration de 2009 a permis le retour à la composition d'origine. Cependant, les Salicional 8' et Gros nazard 6' du Grand Orgue sont neufs. Au Récit, reconstitution du Carillon IIIrgs et compléments neuf.

A noter que la première octave du Bourdon 16' (GO et emprunt Pédale) est constituée par quatre tuyaux polyphones à trois notes chacun.  

Images

Fichiers

Sources


Code de l'orgue : FR-37261-TOURS-STETIE1-X

Card image cap
Facteurs
  • Fossaert Yves Manufacture d'orgues (entretien)
Emplacement
En Tribune, au revers de la façade ouest.
Etat de l'instrument
Très bon, tout à fait jouable

Composition
21, II/P
Transmission des notes
Mécanique
Tirage des jeux
Mécanique

Propriétaire
Commune
Organisme
Paroisse Saint Etienne / Sainte jeanne d'Arc. Accociation AMORSE (AMis des ORgues de Saint Etienne)
Localiser l'édifice
Ouvrir la carte OpenStreetMap
Mise à jour 6 fois par 2 contributeurs (détails) Actualisé le 24/05/2022 par Alix Devienne