Église Notre-Dame-de-l’Assomption

Éloyes, Vosges | Orgue | tribune

Card image cap

Composition

2 plans sonores (glisser vers la droite)

Grand-Orgue

Etendue : C1-F5 (54 notes)

  • Flûte 8
  • Gambe 8
  • Prestant 4
  • Bourdon 8
  • Plein Jeu
  • Trompette 8
  • Clairon 4

Récit expressif

Etendue : F2-F5 (37 notes)

  • Bourdon 8
  • Gambe 8
  • Voix céleste 8
  • Flûte 4
  • Cromorne 8

Accessoires

Accouplement Réc./G.O., Expression Réc. par cuillère, Tirasse permanente G.O., Trémolo

Frise chronologique


Description

Unique instrument dans les Vosges du facteur d'Orgues François Nicolas GEORGES de Besançon. 

Buffet

Avec une décoration assez sobre, la boiserie est en chêne à l'exception des parois arrière, avec cadres en hêtre et panneaux en tilleuls, et des plafonds en sapin. 

Depuis la restauration de 1996, une clôture en sapin masque la soufflerie et permet de fermer l'accès à l'instrument. Une passerelle d'accord ainsi qu'une échelle d'accès ont été ajoutés en même temps.


La boîte expressive du récit, avec parois en peuplier, se trouve intégralement à l'intérieur du buffet ; l'expression ne se fait pas par des jalousies, mais par un panneau ajouré coulissant verticalement devant un autre panneau ajouré, à l'avant, permettant de fermer entièrement la boîte expressive ou d'y ménager des fentes horizontales à l'avant. 


Les tuyaux de façade sont en étain avec écussons rapportés en plein-cintre dans les tourelles et imprimés en ogive dans les plates-faces.

Console

Elle est en fenêtre, fermée par un couvercle mobile.

Les claviers sont en tilleul, frontons à l'angle droit, plaqués de bois blanc, naturelles plaquées d'ivoire et feintes en ébène.

L'octave : 161 mm.

Longueur des palettes : 46 mm.

Longueur des feintes : 78 mm au grand-orgue, 72 mm au récit.

Le pédalier est droit, en chêne.

Les tirants sont de section carrée, disposés en deux colonnes de part de chaque côté.

 Les porcelaines sont blanches dépareillées, dont les anciennes avec lettre noires pour le grand-orgue et rouges pour le récit. Elles sont cerclées de bois clair pour les jeux du récit et de bois sombre pour ceux du grand-orgue.

tirants de registre

L'accouplement se fait par pédale à accrocher, l'expression par pédale à deux positions (ouvert/fermé).

Le trémolo est actionné par tirant à cran.

Le banc est neuf, en copie (1996)  : il est en sapin.

Il n'y a pas de plaque d'adresse.

Partie instrumentale

Sommiers

Sous les gravures du grand-orgue était encollée, avant la restauration du papier rouge marqué "Henri Didier & Cie, Facteurs d'orgues, Epinal(Vosges)."

2 sommiers pour le grand-orgue, derrière la façade, diatonique avec basses aux extrémités.

Les layes sont à l'avant, accessibles par l'extérieur. L'ordre des chapes est le suivant :

Flûte 8, Gambe 8, Prestant 4, Bourdon 8, Plein-Jeu 2-3 rgs, Trompette 8, Clairon 4

1 sommier pour le récit, placé en hauteur, au-dessus des aigus du grand-orgue, chromatique avec basses à gauche. Les layes sont à l'arrière. L'ordre des chapes est le suivant :

Gambe 8, Voix Céleste 8, Flûte 4, Bourdon 8 et Cromorne 8.

Ils sont à gravures, d'origine.

Les tampons de laye sont maintenus avec fers et vis.

Les soupapes sont en chêne, collées en queue et maintenues par une barre vissée, sans boursettes, avec passages capillaires.

Les faux-sommiers sont en hêtre.

Les postages sont en plomb.

Transmission

Mécanique suspendue. Au GO, elle est directe avec rouleaux d'abrégé en fer., en bois au récit avec équerres métalliques.

Tirage des jeux

Mécanique. avec rouleaux octogonaux en chêne

Tempérament

égal

Diapason

435 Hz

Soufflerie

Elle comporte un réservoir à 4 plis non compensés, placé derrière l'orgue, protégé par une clôture en sapin reconstruite en 1996.

Le parallélisme est en chêne, sur les deux petits côtés.

Les pompes peuvent encore être actionnées par levier en bois, à droite de l'instrument.

L'instrument fonctionne grâce à un ventilateur neuf remplaçant celui posé en 1935.

Tuyauterie

Même si certains tuyaux sont difficiles d'accès, en particulier au récit, la tuyauterie semble en grande partie ancienne, mais provenant de plusieurs tuyautiers différents.

Celle-ci a été entièrement restauré lors des travaux entrepris en 1996 par la manufacture Guerrier.

Les tuyaux manquants ont été refaits en copie. Les pieds et sommets abîmés ont été refaits à l'identique.


Images

Fichiers

Sources


Code de l'orgue : FR-88158-ELOYE-NDASSO1-X

Card image cap
Facteurs
Emplacement
Tribune
Etat de l'instrument
Très bon, tout à fait jouable

Composition
12, II
Transmission des notes
Mécanique suspendue
Tirage des jeux
Mécanique

Propriétaire
Commune
Organisme
Paroisse Notre Dame des Chênes
Lien de référence
http://orgue.eloyes.fr
Localiser l'édifice
Ouvrir la carte OpenStreetMap
Mise à jour 3 fois par 2 contributeurs (détails) Actualisé le 14/11/2021 par Emmanuel Richard