Card image cap

Composition

5 plans sonores (glisser vers la droite)

Positif

Etendue : C1-C5 (49 notes)

  • Cornet III
  • Montre 8
  • Prestant 4
  • Flûte 8
  • Bourdon 8
  • Flûte à cheminée 4
  • Nasard 2 2/3
  • Doublette 2
  • Tierce 1 3/5
  • Larigot 1 1/3
  • Plein-jeu V
  • Trompette 8
  • Clairon 4
  • Cromorne 8
  • Voix humaine 8

Grand-Orgue

Etendue : C1-C5 (49 notes)

  • Cornet V
  • Montre 8
  • Prestant 4
  • Bourdon 16
  • Bourdon 8
  • Flûte à cheminée 4
  • Grosse tierce 3 1/5
  • Nasard 2 2/3
  • Doublette 2
  • Quarte 2
  • Tierce 1 3/5
  • Fourniture IV
  • Cymbale III
  • 1ère Trompette 8
  • 2ème Trompette 8
  • Clairon 4

Récit

Etendue : C3-C5 (25 notes)

  • Cornet V
  • Trompette 8

Echo

Etendue : F2-C5 (32 notes)

  • Bourdon 8
  • Prestant 4
  • Cornet III
  • Cromorne 8

Pédale

Etendue : C1-F3 (30 notes)

  • Flûte 8
  • Trompette 12
  • Clairon 6

Accessoires

Tremblant doux, Tremblant fort

Frise chronologique


Description

L'orgue de La Chaise-Dieu à été construit à partir de 1683, compété en 1729 par le facteur Marin Carouge à 4 claviers et pédalier, 40 jeux. Saccagé pendant la Révolution il perd une grande partie de sa tuyauterie. Diverses tentatives de restauration au XIXe siècle n'aboutiront pas et il faut attendre 1995 pour qu'il retrouve toute sa voix. L'instrument est typique de l'esthétique française du début du XVIIIe siècle, avec un chœur d'anches très spectaculaire.

Buffet

Le buffet d'orgue se compose de deux parties installées à des époques différentes. Le  positif et la grande tribune ont été construit en 1683 par Jean Cox, sculpteur anversois élève de Matthew van Beveren dans le plus pur style baroque flamand de la deuxième moitié du XVIIe siècle. La tribune, de forme concave repose sur deux cariatides et deux anges de grande taille. La balustrade est habillée sur toute la longueur de panneaux sculptés d'anges ou de scènes religieuses. Ce positif comporte  143 tuyaux de façade qui parlent tous. Le buffet de grand orgue a été installé en 1729. Certains éléments pourraient faire penser à un buffet de récupération, mais des études sur le sculpteur Pierre Vaneau attribuent cette construction à son atelier. Les deux grandes statues d'anges au sommet du buffet de GO semblent bien de la main de ce maître. Le tout est en bois de pin de la région.

Console

La console installée entre le positif et le grand orgue, tournée vers ce dernier comporte 4 claviers et un pédalier à la française. Elle avait été fortement endommagée lors des saccages révolutionnaires. Les claviers restaurés, sont plus étroits que le standard actuel et ne comportent pas de premier do #. 

Partie instrumentale

Sommiers

Les sommiers de grand orgue sont de Marin Carouge. Les sommiers de pédale et d'écho montrent une autre technique mais datent du XVIIIe siècle. Le sommier de positif est une récupération de sommier de grand orgue de (54 notes) qui avait été simplement posé à la fin du XVIIIe siècle en remplacement du sommier de 1683. 

Transmission

Mécanique suspendue. La plus grande partie de la mécanique date de Marin Carouge.

Tirage des jeux

Mécanique.

Tempérament

inégal. Tempérament de Rameau.

Diapason

396

Soufflerie

Quatre soufflets cunéiformes, anciens, disposés de part et d'autre de l'orgue. Pression 101/102 mm

Tuyauterie

Seuls les tuyaux de bois sont anciens. La tuyauterie métallique est neuve installée lors de la restauration par Michel Garnier. Les principaux et pleins-jeux sont réalisés à 85% d'étain. Les anches sont copiées sur celles de Clicquot à Souvigny.

Images

Fichiers

Sources


Code de l'orgue : FR-43048-C_DIE-STROBE1-X

Card image cap
Facteurs
Emplacement
tribune
Etat de l'instrument
Très bon, tout à fait jouable

Composition
40, IV/P
Transmission des notes
Mécanique suspendue
Tirage des jeux
Mécanique

Propriétaire
Commune
Organisme
Association Marin Carouge
Inscription ou classement
PM43000160
PM43001031
PM43000144
Localiser l'édifice
Ouvrir la carte OpenStreetMap
Mise à jour 3 fois par 3 contributeurs (détails) Actualisé le 13/11/2021 par Jean-Michel Saincierge