Église Saint-Martin

Marange-Zondrange, Moselle | orgue de tribune | tribune en fond de nef

Card image cap

Composition

3 plans sonores (glisser vers la droite)

Récit expressif

Etendue : C1-F5 (54 notes)

  • Bourdon 8
  • Flûte harmonique 8
  • Gemshorn 4
  • Salicional 4
  • Flûte champêtre 2
  • Hautbois 8 (D)

Grand-Orgue

Etendue : C1-F5 (54 notes)

  • Bourdon 16
  • Montre 8
  • Bourdon 8
  • Gambe 8
  • Prestant 4
  • Flûte 4
  • Doublette 2
  • Cornet V (D)
  • Plein-jeu III
  • Trompette 8

Pédale

Etendue : C1-D2 (15 notes)

  • Soubasse 16
  • Flûte 8
  • Violon-basse 8
  • Trompette 8

Accessoires

Accouplement Réc./G.O., Clochette, Combinaison libre, Expression Réc. par cuillère, Tirasse G.O.

Frise chronologique


Description

Orgue construit en 1867 par Joseph Géant, dont c'est l'une des dernières réalisations avant son départ pour les Etats-Unis ; le facteur a laissé l'instrument inachevé. L'orgue présente plusieurs particularités de conception trahissant une volonté de s'inspirer des orgues de Cavaillé-Coll sans toutefois connaître tous les ressorts de l'art du facteur parisien. L'instrument a été abandonné en 1960. Il a été entièrement restauré et achevé en 2012-2013 par la manufacture d'orgues Bauer. 

Buffet

Le buffet d'origine est entièrement conservé, à l'exception des tuyaux de façades, remplacés suite aux réquisitions consécutives à la Première Guerre mondiale. Il a été réalisé par l'atelier d'ébénisterie Rouf de Puttelange, qui réalisait habituellement les buffets des facteurs Verschneider (le buffet présente d'ailleurs des similitudes avec ceux des orgues Verschneider de Grosbliederstroff, Bining, Cocheren, Boersch et Traubach-le-Haut). Il comprend trois tourelles, quatre plates-faces, des jouées latérales et des couronnements, le tout dans un élégant style néo-baroque qui s'accordait bien au style alors visible dans l'ensemble de l'église. La rampe de la tribune s'inscrit en continuité avec le soubassement de l'orgue, celui-ci étant posé à fleur de la tribune qui marque une saillie centrale. Le buffet est réalisé en chêne. Toute la partie arrière (autour du récit et de la pédale) est réalisée en planches et en panneaux de sapin. Des portes permettent d'accéder à la laye avant et au coeur de l'instrument. Un poème en allemand figure sur l'un des flancs. 

Console

La console présente deux claviers (le grand-orgue en position supérieure) et un petit pédalier. Elle est placée en fenêtre latérale côté sud (gauche en regardant le buffet). Elle se ferme par deux portes et un couvercle (celui-ci couvrant le premier clavier). Elle comprend un pupitre (2013) et un chandelier amovible ancien. Les tirants du grand-orgue sont disposés horizontalement sous le pupitre, les tirants du récit sont verticalement sur le côté droit, ceux de la pédale sur le côté gauche. Les porcelaines présentent des écritures noires pour le grand-orgue et la pédale, rouges pour le récit. Une plaque d'adresse (2013) de Joseph Géant a été copiée en laiton sur un modèle visible à Veckersviller. Trois cuillers sont disposées au-dessus du pédalier pour l'accouplement des claviers (le clavier inférieur vers le clavier supérieur), la tirasse, l'appel de la seconde laye (jeux de combinaison) et l'expression du récit (cuiller large). Le banc retrouvé sur le tribune lors des travaux de restauration ne semblait pas totalement correspondre au possible banc d'origine. La paroisse de Saint-Jean-Rohrbach, qui possédait encore le banc à dossier de son orgue Géant malgré la destruction totale de l'instrument lui-même, a déposé ce banc auprès de la paroisse de Marange-Zondrange-Hallering afin de réunir deux éléments originaux de facture Géant sur une même tribune.

Partie instrumentale

Sommiers

Deux sommiers pour le grand-orgue (C et C'), avec double laye. Un sommier pour le récit avec laye unique. Deux sommiers (C et C') pour la pédale avec laye unique. Les sommiers du grand-orgue sont placés à l'avant de l'orgue (un espace est aménagé entre la façade et les sommiers pour l'accès à la laye avant), les sommiers de la pédale sont au fond de l'orgue, le sommier du récit est placé au centre. Tous les sommiers sont séparés par des planchers d'accord. Les sommiers du grand-orgue sont partagés intérieurement par un volet amovible (manipulable par la cuiller d'appel de combinaison). Ce système implique un double tirage pour chaque touche du grand-orgue et donc une certaine dureté du clavier. Il permet de rendre muets ou d'appeler tout ou partie des jeux placés à l'arrière du sommier (prestant 4, flûte 4, doublette 2, cornet V, plein-jeu III et trompette 8). Seuls les fonds (bourdon 16, montre 8, bourdon 8 et gammée 8) sont alimentés en permanence dans la première section des sommiers. Tous les sommiers sont en chêne. 

Transmission

Mécanique. Double transmission pour le grand-orgue (en raison de la double laye).

Tirage des jeux

Mécanique.

Tempérament

Egal

Diapason

432 Hz

Soufflerie

Grand soufflet placé sous la totalité du sommier de Pédale, alimenté par deux pompes à plis rentrants actionnées par un levier. Cette soufflerie manuelle est fonctionnelle. L'indicateur de remplissage du soufflet n'a pas été restitué. Il en subsiste une poulie. La soufflerie est principalement remplie par un moteur électrique placé sous le sommier de récit. Les porte-vents sont tous en bois. 

Tuyauterie

Tuyauterie en très grande majorité d'origine, Joseph Géant s'est fourni chez Voignier à Paris, fournisseur de Cavaillé-Coll. Elle a été très peu retouchée depuis la construction de l'orgue. Les tuyaux de façade (étain) sont de 1920, ils ont été conservés lors de la restauration. Les tuyaux ajoutés ou remplacés au XXe siècle ont été déposés et mis en caisse avec restitution de la composition d'origine. La tuyauterie neuve (récit et jeux restitués, remplacement de quelques pavillons des trompettes trop dégradés) a été réalisée dans les ateliers de Freddy Bauer. La tuyauterie de bois correspond à trois jeux de pédale (soubasse 16, flûte 8, violon-basse 8) et aux basses des bourdons 16 et 8 du grand-orgue. Les tuyaux de façade sont alimentés par des postages, comme les premiers tuyaux du bourdon 16. Le cornet est entièrement posté en hauteur, au centre du grand-orgue. 

Images

Fichiers

Sources


Code de l'orgue : FR-57444-M_ZON-STMART1-X

Card image cap
Facteurs
  • Bauer Freddy (entretien)
Emplacement
Tribune en fond de nef
Etat de l'instrument
Très bon, tout à fait jouable

Composition
20, II/P
Transmission des notes
Mécanique
Tirage des jeux
Mécanique

Propriétaire
Paroisse
Organisme
Conseil de fabrique de Marange-Zondrange-Hallering
Inscription ou classement
PM57000736
PM57000737
PM57000738
Localiser l'édifice
Ouvrir la carte OpenStreetMap
Mise à jour 2 fois par 2 contributeurs (détails) Actualisé le 17/05/2021 par Servane Cotereau