Église Saint-Maximin

Thionville, Moselle | orgue de tribune | tribune

Card image cap

Composition

4 plans sonores (glisser vers la droite)

Positif de dos

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Bourdon 8
  • Viole de gambe 8
  • Prestant 4
  • Flûte à cheminée 4
  • Nazard 2 2/3
  • Doublette 2
  • Tierce 1 3/5
  • Larigot 1 1/3
  • Fourniture IV-VI
  • Cromorne 8
  • Hautbois 4

Grand-Orgue

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Bourdon 16
  • Montre 8
  • Bourdon 8
  • Gros Nazard 5 1/3
  • Prestant 4
  • Grosse tierce 3 1/5
  • Doublette 2
  • Fourniture IV
  • Cymbale V
  • Cymbale-Tierce II
  • Cornet V
  • Trompette 8
  • Clairon 4
  • Voix humaine 8

Oberwerk

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Bourdon 8
  • Prestant 4
  • Flûte 4
  • Quarte 2
  • Sifflet 1
  • Cymbale III
  • Cornet V
  • Chalumeau 8
  • Trompette 4

Pédale

Etendue : C1-F3 (30 notes)

  • Flûte 16
  • ​Soubasse 16
  • Flûte 8
  • Flûte 4
  • Nachthorn 2
  • Fourniture VI
  • Contrebasse 32
  • Bombarde 16
  • Trompette 8
  • Clairon 4

Accessoires

Anches Péd., Tirasse G.O., Tirasse Pos., Tirasse Réc., Tremblant G.O., Tremblant Pos., Tremblant Réc.

Frise chronologique


Description

A l'origine orgue DONDEINE de l'abbaye Saint-Clément de Metz, transporté à Thionville en 1792.

Maintes fois modifié et agrandi. 

Reconstruction par Alfred KERN en 1969

Buffet

Buffet dont il n'est malheureusement pas possible de dater et de donner des renseignements précis, malgré les nombreuses sources. Cela semble un assemblage très harmonieux d'éléments hétéroclites ajoutés avec le temps. On peut cependant juger comme élément le plus ancien le corps principal de buffet et juger alors l'ajout des plates-faces latérales du positif, les parties latérales du Grand-Orgue et le buffet d'Oberwerk comme bien postérieurs. Les éléments sculptés (anges, guirlandes de fleurs, pots à végétaux) sont très vraisemblablement des éléments plus tardifs et récupérés d'autres buffets. Le buffet, primitivement placé dans l'abbaye Saint-Clément de Metz, pourrait être alors attribué à Claude MOUCHEREL, par cette élégance des 3 tourelles du positif (sans plates-faces) et les 5 tourelles du grand corps de buffet qui épousait la délicate rosace de l'abbaye messine (une telle élégance et proportion se retrouve analogiquement dans le buffet de la Primatiale-Cathédrale de Nancy). 

Un dénommé sculpteur "MEZIÈRES" de Thionville aurait été payé afin de sculpter un riche décor et des plafonds pour ledit orgue nouvellement arrivé dans la ville. La facture note des "débris d'orgue" qui pourraient être les décors divers et des travaux de menuiserie qui seraient alors les ajouts sur les 2 grands buffets. 

Tout autant d'incertitudes quant au buffet supérieur, que l'on pourrait dater d'Antoine SAUVAGE pour y placer "les tuyaux neufs et réparés au haut de l'orgue". Mais ces travaux pourraient être un buffet de récit placé au dessus de la Pédale, car un devis de 1872 rédigé par le menuisier WEYER parle d'un meuble de positif supérieur (l'abbé SCHMIDT alors désigne aussi un nouvel Oberwerk avec des jalousies ... 

Trop de renseignements et de documents éparses (et heureusement conservés) soulèvent davantage de questions plus que d'informations claires. 

Console

Console en chêne, de KERN, en fenêtre dans le soubassement.

Claviers en chêne avec naturelles plaquées d'ébène, feintes en buis plaquées d'ivoire. 

Pédalier en chêne légèrement cintré. 

Tirants de jeux de section carrée, sur 3 colonnes en quinconce de part et d'autre des claviers. Pommeaux en fruitier, de diverses teintes en fonctions des claviers. Noms calligraphiés sur étiquettes en parchemin. Accouplements, tirasses et appel d'anches pédales par cuillères en fer. 

Plaque d'adresse : A. KERN / Strasbourg / 1969

Partie instrumentale

Sommiers

Tous les sommiers sont d'Alfred Kern, en chêne et sipo, à coulisses. Registres en pertinax, chapes vissées et faux-sommiers en chêne, pilotes octogonaux en chêne. Postages en plomb. Joints télescopiques pour l'étanchéité. 

Positif : sommier diatonique, Basses au centre et sur chaque côté, suivant la disposition de la façade. 

Grand-Orgue : 2 sommiers diatoniques, disposés en tierces suivant la disposition de la façade.

Oberwerk (Récit) : sommier chromatique, à ravalement diatonique pour 6 basses.

Pédale : 2 sommiers diatoniques avec basses au centre. 

Transmission

Mécanique à balanciers. Mécanique suspendue directe GO, à balanciers Récit, doubles balanciers Pos et Péd.

Tirage des jeux

Mécanique.

Tempérament

Egal

Diapason

La 440 Hz

Soufflerie

Un réservoir principal à un pli rentrant, sous le sommier de pédale ; réservoirs secondaires incorporés sous chaque partie de sommier. Portevents en bois. Ventilateur électrique et régulation par boîte à rideau. 

Tuyauterie

Tous les tuyaux ouverts sont coupés au ton, les tuyaux bouchés sont à calottes mobiles (calottes soudées pour le Bourdon du Récit).

Tuyauterie ancienne reclassée par KERN : 13 jeux ou parties du XVIIIè, 1 de 1839, 7 de SAUVAGE 1850, 5 de DALSTEIN-HAERPFER 1872, et 98 basses de STAUDT 1913. Les tuyaux de STAUDT de présentent des marques parisiennes gravées à la pointe sèche. Les tuyaux de façade sont poinçonnés au bas des corps, à l'arrière, en 1969. Chanoines (sans biseaux) dans les plates-faces latérales du Positif, chanoines avec biseaux dans les parties latérales du grand buffet. 

Images

Fichiers

Sources


Code de l'orgue : FR-57672-THION-STMAXI1-T

Card image cap
Facteurs
  • Blumenroeder Manufacture d'orgues (entretien)
Emplacement
Tribune
Etat de l'instrument
Très bon, tout à fait jouable

Composition
44, III/P
Transmission des notes
Mécanique à balanciers
Tirage des jeux
Mécanique

Propriétaire
Commune
Organisme
Mairie de Thionville
Lien de référence
http://r.gdel.free.fr/
Inscription ou classement
PM57000757
PM57000368
PM57001242
Localiser l'édifice
Ouvrir la carte OpenStreetMap
Mise à jour 3 fois par 2 contributeurs (détails) Actualisé le 04/06/2021 par Servane Cotereau