Cathédrale Saint-Pierre

Vannes, Morbihan | orgue de tribune | en tribune

Card image cap

Composition

4 plans sonores (glisser vers la droite)

Grand-Orgue

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Montre 16
  • Bourdon 16
  • Montre 8
  • Flûte harmonique 8
  • Salicional 8
  • Bourdon 8
  • Prestant 4
  • Doublette 2
  • Plein-jeu II-V
  • Cornet V
  • Basson acoustique 16
  • Trompette 8
  • Clairon 4

Positif

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Flûte 8
  • Gambe 8
  • Bourdon 8
  • Flûte 4
  • Nazard 2 2/3
  • Clarinette 8

Récit expressif

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Quintaton 16
  • Flûte traversière 8
  • Violoncelle 8
  • Cor de nuit 8
  • Voix céleste 8
  • ​Flûte octaviante 4
  • Octavin 2
  • Trompette 8
  • Voix humaine 8
  • Basson-hautbois 8

Pédale

Etendue : C1-F3 (30 notes)

  • Contrebasse 16
  • ​Soubasse 16
  • Basse 8
  • Dolce 8
  • Bombarde 16
  • Trompette 8

Accessoires

Accouplement Pos./G.O., Accouplement Réc./G.O., Accouplement Réc./Pos., Anches G.O., Anches Pos., Anches Péd., Anches Réc., Expression Réc. par bascule, Octaves aiguës G.O., Tirasse G.O., Tirasse Pos., Tirasse Réc.

Frise chronologique


Description

Buffet

Le positif est placé en encorbellement au milieu de la tribune ; il comprend trois tourelles semi-circulaires de cinq tuyaux. La plus petite, placée au centre, est encadrée de deux plates-faces de cinq tuyaux également. La base des tourelles est ornée d'une grosse moulure se terminant sous chacune d'elle par un cul de lampe godronné terminé en pointe par une toupie. Leur sommet est couronné d'une large corniche moulurée sur laquelle repose une corbeille de fleurs. La mouluration des plates-faces descend vers la tourelle centrale en un mouvement chantourné très simple.

Le massif du grand-orgue est composé de trois niveaux de panneaux moulurés, carrés au niveau inférieur, rectangulaires horizontaux au niveau médian et rectangulaires verticaux au niveau supérieur. Les moulures des panneaux de ce niveau, les plus proches des grandes tourelles latérales sont incurvées vers le haut et celles des panneaux du centre vers le bas, laissant la place aux culs de lampe des tourelles centrales.

Au centre du massif s'ordonne, autour de la fenêtre de la console aujourd'hui fermée, panneaux rectangulaires et carrés alternés sur trois étages.

Epousant la forme renflée des joues du massif, deux sculptures monumentales soutiennent les grandes tourelles. Il s'agit des cariatides sculptées par Véniat et Lottembert.

Elles représentent des bustes d'Hercules surgissant d'une queue de poisson savamment enroulée et terminée à l'extrémité par une feuille d'acanthe. Les bustes sont ceints d'une dépouille de lion (le lion de Némée) dont on voie les pattes pendre au nœud de la ceinture. Leur tête est coiffée d'un turban, le bas du visage est couvert d'une barbe bouclée, les cheveux longs tombent en vagues sur le cou. Les personnages soutiennent à deux mains et avec la tête le poids fictif de la tourelle par l'intermédiaire d'une sorte de coussin qui est orné de deux petites toupies (il en manque une sous celui de gauche). Les torses sont puissamment musclés et les traits des visages sont sculptés avec énergie, l'expression de l'effort marquant profondément les yeux, les plis du front et de la bouche.

Ces cariatides font beaucoup penser dans leur facture, leurs proportions et le sujet même, aux figures de proue des navires, telles qu'on pouvait les voir au XVIIIe siècle dans les ports de Lorient ou de Brest.

L'étage de la tuyauterie reprend la disposition du positif, alternant tourelles et plates-faces ; il comprend cinq tourelles de cinq tuyaux et quatre plates-faces de sept tuyaux dont les bouches montent vers le centre, allant dans le sens inverse de la pente très accentuée de l'entablement des plates-faces.

La décoration est la même que celle du buffet et du positif. Seul le couronnement des tourelles diffère. Au centre, la plus petite sert de support à une grosse horloge à chiffres romains, dont le cadre est sculpté de motifs végétaux, une corniche supportant à droite et à gauche un petit pot à feu. Au-dessous de l'horloge un angelot joufflu a suspendu son vol et attire l'attention de sa main droite ; de la gauche il tend le doigt vers le cadran. C'est une figure du temps originale, le vieillard étant le personnage symbolique le plus habituellement représenté.

Les deux tourelles intermédiaires sont couronnées d'un pot à feu ventru à décor godronné.

La partie la plus haute de l'orgue est occupée par deux angelots musiciens qui triomphent au sommet des deux grandes tourelles. Ceints d'une large étoffe qui vole derrière eux, ils se tiennent debout et jouent l'un de la flûte traversière (à gauche) et l'autre du hautbois (à droite).

Console

Il s'agit d'une console séparée mais néanmoins tournée vers le grand buffet. 31 jeux répartis sur 3 claviers et pédalier. 

Partie instrumentale

Transmission

Electro-pneumatique.

Tirage des jeux

Electro-pneumatique.

Tempérament

Egal

Diapason

440

Soufflerie

Soufflerie électrique

Images

Fichiers

Sources


Code de l'orgue : FR-56260-VANNE-STPIER1-T

Card image cap
Facteurs
Emplacement
En tribune
Etat de l'instrument
Bon : jouable, défauts mineurs

Composition
35, III/P
Transmission des notes
Electro-pneumatique
Tirage des jeux
Electro-pneumatique

Propriétaire
Etat
Lien de référence
https://www.cathedrale-vannes.fr/index.…
Inscription ou classement
PM56001828
PM56001367
Localiser l'édifice
Ouvrir la carte OpenStreetMap
Mise à jour 6 fois par 3 contributeurs (détails) Actualisé le 03/03/2022 par Jean L'Ange