Temple Saint-Eloi

Rouen, Seine-Maritime | Grand orgue | en tribune, au-dessus de l'entrée principale

Card image cap

Composition

5 plans sonores (glisser vers la droite)

Positif de dos

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Bourdon 8
  • Montre 4
  • Flûte à cheminée 4
  • Nasard 2 2/3
  • Doublette 2
  • Quarte 2
  • Tierce 1 3/5
  • Larigot 1 1/3
  • Fourniture III
  • Cymbale II
  • Cromorne 8
  • Voix humaine 8

Grand-Orgue

Etendue : C1-G5 (56 notes)

  • Bourdon 16
  • Montre 8
  • Bourdon 8
  • Prestant 4
  • Flûte 4
  • Grosse tierce 3 1/5
  • Nasard 2 2/3
  • Doublette 2
  • Quarte 2
  • Tierce 1 3/5
  • Fourniture IV
  • Cymbale III
  • Cornet V
  • Trompette 8
  • Clairon 4

Récit

Etendue : C3-G5 (32 notes)

  • Cornet V
  • Trompette 8

Echo

Etendue : C3-G5 (32 notes)

  • Cornet V
  • Hautbois 8

Pédale

Etendue : C1-F3 (30 notes)

  • Flûte 16
  • Soubasse 16
  • Flûte 8
  • Flûte 4
  • Bombarde 16
  • Trompette 8
  • Clairon 4

Accessoires

Accouplement Pos./G.O., Tirasse G.O., Tirasse Pos., Tremblant doux Pos.

Frise chronologique


Description

Les buffets sont l'oeuvre des "Sieurs Lefebvre Père et fils" en 1731-1735. La dernière reconstruction de l'instrument a été achevée par la manufacture Haerpfer-Erman en 1979.

Buffet

L'élévation de cet imposant ensemble serait due à Vernisse, "Ingénieur du Roy", à qui l’on doit un plan de l’hôtel de Ville de Rouen daté de 1738.

La sculpture est l’œuvre de Gibon, Paillet et Rollet. Les cinq statues monumentales couronnant les tourelles du grand buffet sont d’auteur inconnu.

L'ensemble est bien conservé dans ses structures, ses volumes et son décor. Il a néanmoins été décapé très violemment en 1977-1979. Les plafonds surélevés du positif sont encore ceux de 1931.

Console

En fenêtre, entièrement de 1979. 4 claviers de 56 touches, les deux claviers supérieurs parlant sur 32 notes.. Pédalier de 30 notes. Tirants de registres en chêne de part et d’autre des claviers. Accouplements et tirasses par cuillers au pied.

Partie instrumentale

Sommiers

Tous de Haerpfer-Erman, en chêne. Divisions : diatonique en deux parties pour le Grand-orgue et la Pédale, chromatique pour le Récit et l’Écho, chromatique avec ravalement diatonique pour 9 basses au Positif.

Transmission

Mécanique.

Tirage des jeux

Mécanique.

Tempérament

presque égal

Soufflerie

Le grand réservoir primaire du XIXe siècle a été réutilisé par Haerpfer-Erman.

Tuyauterie

Tous les tuyaux à bouche ouverts sont coupés au ton ; les entailles de timbre du 19e ont été ressoudées. Les tuyaux bouchés sont à calottes mobiles. Tous les tuyaux à bouche anciens ont reçu des biseaux neufs ; les 6 jeux d’anches de réemploi ont conservé leurs rigoles d’origine (18e et 19e). Dans les façades, les biseaux et les entailles d’accord sont neufs ; quelques tuyaux devenus chanoines à l’occasion de la reconstruction de 1979 ont conservé leurs biseaux et pattes d’accord d’origine.

Images

Fichiers

Sources


Code de l'orgue : FR-76540-ROUEN-STELOI1-X

Card image cap
Facteurs
  • Requier Quentin (entretien)
Emplacement
En tribune, au-dessus de l'entrée principale
Etat de l'instrument
Bon : jouable, défauts mineurs

Composition
38, IV/P
Transmission des notes
Mécanique
Tirage des jeux
Mécanique

Propriétaire
Commune
Inscription ou classement
PM76003215
PM76001528
PM76001576
Localiser l'édifice
Ouvrir la carte OpenStreetMap
Mise à jour 5 fois par 4 contributeurs (détails) Actualisé le 11/11/2022 par François Ménissier