Église Notre-Dame-de-la-Nativité

Rozay-en-Brie, Seine-et-Marne | Orgue de tribune | tribune

Card image cap

Composition

4 plans sonores (glisser vers la droite)

Positif de dos

Etendue : C1-C5 (49 notes)

  • Bourdon 8
  • Montre 4
  • Doublette 2
  • Nazard 2 2/3
  • Tierce 1 3/5
  • Fourniture III
  • Cymbale II
  • Cromorne 8

Grand-Orgue

Etendue : C1-C5 (49 notes)

  • Montre 8
  • Bourdon 8
  • Prestant 4
  • Flûte 4
  • Doublette 2
  • Nazard 2 2/3 (B)
  • Nazard 2 2/3 (D)
  • Tierce 1 3/5 (B)
  • Tierce 1 3/5 (D)
  • Fourniture III
  • Cymbale III
  • Cornet V
  • Trompette 8 (B)
  • Trompette 8 (D)
  • Clairon 4
  • Voix humaine 8

Récit

Etendue : C3-C5 (25 notes)

  • Cornet V

Pédale

Etendue : C1-F3 (30 notes)

  • Flûte 8
  • Flûte 4
  • Trompette 8
  • Clairon 4

Accessoires

Accouplement Pos./G.O., Rossignol, Tremblant doux, Tremblant fort, Vielle

Frise chronologique


Description

Au centre de Rozay trône une magnifique collégiale du 13° siècle. On peut y trouver un orgue magnifique et rare du dernier quart du 17° siècle.

www.orgue-rozay.org

Buffet

La calme composition du buffet qui s'ordonne majestueusement sur le cercle de la rose occidentale, l'équilibre des proportions qui inscrit l'instrument sur toute la largeur de l'église, le dialogue lumineux du positif et du grand corps, de facture manifestement homogène et d'une très rare justesse dans l'étagement de leurs plans respectifs, dégagent sans conteste une profonde impression d'unité.

Rarement buffet donne t-il si clairement l'idée de la nature musicale de l'instrument. Mais à travers cette évidence, l'observateur attentif s'étonnera de nombreuses contradictions. Comment expliquer le coexistence des claires-voies, d'un dessin et d'une exécution remarquables, très "up to date", et dûs sans doute à ce Varlet qui signe l'ange musicien et les pots à flammes d'une sûre éloquence, avec les panneaux moulurés du massif, si franchement XVII° siècle, et manifestement rapportés. Comment en effet concevoir en 1737, date portée au revers du grand corps, les consoles des tourelles, de grande allure certes, avec le ressaut ajouré de leurs cinq supports en crosse de violoncelle couronnant de massives pommes de pin, ou encore la base du positif, si proche du positif de Ducastel au Mesnil-Amelot (1678) et dont les feuillages des culots couronnent également des pommes de pin ? Comment rendre compte de telles incohérences de style sans évoquer la recomposition de l'ensemble de 1737 sur des éléments antérieurs ?

Extrait du livret de restauration de l'orgue en 1996 - Texte de Michel Foussard, chargé de mission pour le patrimoine musical.

NOTE : Les buffets sont en excellent état. Le buffet du grand corps possède des portes arrières Renaissance probablement récupérées sur l'orgue antérieur à celui-ci, orgue que Justin Charon jouait en 1606 (voir photos et le site Internet de l'orgue www.orgue-rozay.org).

Console

Console en fenêtre avec trois claviers, pédalier à la française reconstitué, et 34 tirants dont 5 accessoires).

  • Claviers inférieurs de C1 à C5
  • Clavier de récit de C3 à C5
  • Le récit parle sur un unique cornet de 5 rangs sans tirant
  • Pédalier de C1 à F3 avec ravalement des quatre jeux sur le C1#
  • Pas de tirasse.

Accouplement à tiroir GO sur POS.

Partie instrumentale

Sommiers

Lors de la restauration de 1996 effectuée par Yves Cabourdin, avec Jean-Pierre Decavèle comme technicien conseil et Michel Chapuis comme rapporteur, les sommiers, en atelier se révèlent sous un jour cru. Les têtes de vis rouillées et encastrées visibles sur les tables témoignent de travaux antérieurs (1933 ?). Impossible d'envisager leur extraction, tant elles font corps avec le bois: la restauration doit composer avec ce lourd handicap particulièrement contraignant; les tables n'adhérant plus aux barrages. D'un commun accord avec Jean-Pierre Decavèle, Yves Cabourdin tente malgré tout de sauver ces pièces uniques, rares témoins de la facture du début du XVIII° siècle. Seuls cependant les sommiers du GO retrouvent une étanchéité correcte. Nous devons nous résoudre à reconstruire une grille et une tables neuves pour les sommiers du positif; les originaux demeurant conservés sur place.

Extrait du Livret de restauration de l'Orgue (1996) page 8 - LA RESTAURATION par Yves Cabourdin

Transmission

Mécanique suspendue.

Tirage des jeux

Mécanique.

Tempérament

Mésotonique modifié à 3 quintes justes (Fichiers)

Diapason

396,00 à 18°C

Soufflerie

3 soufflets cunéiformes.

Lors du démontage de l'orgue lors de la restauration de 1996, le Facteur d'orgues Yves Cabourdin découvre les tables des soufflets cunéiformes réemployées dans les soufflets à lanternes, sous lesquels sont retrouvés, dans les pompes, les restes des mêmes soufflets cunéiformes avec ses éclisses, la section exacte des porte-vents est ainsi découverte.

Extrait du Livret de restauration de l'Orgue (1996) Page 8 - LA RESTAURATION par Yves Cabourdin

Tuyauterie

Extrait du Livret de restauration de l'Orgue (1996) Page 9 - LA RESTAURATION par Yves Cabourdin

En atelier, nous avançons dans le puzzle, presque habituel en pareil cas, du triage des tuyaux. Par la longueur des pieds nous regroupons trois familles pour les fonds, montres, prestants etc. présentant la plus grande longueur de pied. Sous le nazard et la tierce du GO, nous retrouvons le cornet de récit, rallongé d'une pointe. Les pieds les plus courts indiquent le maintien à sa place du cornet du GO. Nous réunissons par ailleurs les tuyaux des plein-jeux, non marqués, mais facilement reconnaissables. Enfin, les marques permettent de déterminer les tuyaux qui manquent à l'appel. Seule l'initiale du jeu figure sur le bas du corps, à gauche de la soudure : M pour montre, P pour prestant et ainsi de suite. Le cornet du récit, quant à lui, porte les repères suivants: Bc (8), Pc (4), Qc (2'2/3), Dc (2'). Nous restituons à la tierce quelques tuyaux non marqués, mais de la même famille, épars dans différents jeux, notamment la quinte et la sesquialtera du GO.

Le cromorne demeurait conservé dans son intégralité ainsi que la trompette, à l'exception d'un tuyau et de deux corps de basse (le ton ayant été haussé). Nous redonnons au clairon une progression plus homogène, restituant la reprise au C4 au lieu du C3, affectant à la pédale, où leur place paraît mieux indiquée, divers tuyaux de cette troisième octave que signalait une plus grosse pointe.

Quelques jeux comme la voix humaine et la flûte de 4' de pédale, sont entièrement de notre facture. D'autres incluent divers tuyaux du puzzle, guides précieux pour notre recherche d'un timbre et une harmonisation fidèles qu génie de l'instrument.

Images

Fichiers

Sources


Code de l'orgue : FR-77393-R_BRI-NDAMEV1-X

Card image cap
Facteurs
Emplacement
tribune
Etat de l'instrument
Très bon, tout à fait jouable

Composition
29, III/P
Transmission des notes
Mécanique suspendue
Tirage des jeux
Mécanique

Propriétaire
Commune
Organisme
contact@orgue-rozay.org
Lien de référence
http://www.orgue-rozay.org
Inscription ou classement
PM77002267
PM77001503
PM77001502
Localiser l'édifice
Ouvrir la carte OpenStreetMap
Mise à jour 3 fois par 2 contributeurs (détails) Actualisé le 22/06/2021 par Servane Cotereau